Chevillard SA Retourner à la page d'accueil Chevillard
Chevillard :: Lampes, lampes bouillotes, chandeliers, éclairages de tableaux, arts de la table et luminaires depuis 1850
Le spécialiste depuis 1850 du travail des métaux nobles

150 ans d’expérience liée à la connaissance de l’histoire de l’art et à un savoir-faire ancien et rare.

Depuis 1850, la société CHEVILLARD se consacre au travail des métaux nobles, tels le bronze, le laiton, et les métaux cuivrés.Copies fidèles de modèles d'époque de style français (du XVème au début du XIXème siècle), tous les luminaires Chevillard sont fabriqués à l'ancienne. Les bronzes travaillés selon les règles vieilles de plusieurs siècles, donnent naissance à des pièces rares d'un raffinement exceptionnel. Mais les luminaires Chevillard sont aussi le fruit de la passion des hommes, artisans inspirés et artistes au quotidien.

Le travail au tour
Pour retirer la peau de fonderie et "révéler" le bronze dans toute sa lumière, chaque pièce est tournée au tour à crochets. Le compagnon travaille en tenant son outil à la main, contrairement à la manière moderne où c'est la machine qui porte l'outil. Cette façon main rend chaque luminaire unique. Toutes les pièces non rondes sont entièrement reprises à la lime.

Le moletage
Le moletage, exécuté selon le même procédé, consiste à "imprimer" les décors sur le métal : perlages, azurés, palmettes, cordelières... C'est un travail de grande présision : il faut revenir dix fois sur l'ouvrage au minimum pour obtenir une parfaite impression.

La reprise en ciselure
Godrons, pommes de pins, lauriers, feuilles d'acanthe...Afin de compléter et affiner leur forme première, tous les motifs des luminaires sont repris à la main en ciselure. Cette opération leur confère un relief que nulle machine d'estampage ou matriçage ne peut égaler.

La brasure
Elle s'effectue à l'argent, à l'aide d'un chalumeau très fin à diffusion extrêmement précise. Tous les reliefs de brasure sont ensuite éliminés délicatement à la lime.

L'éclairage
Dans une ultime étape, les luminaires vont être recouverts d'or ou d'argent, ou simplement patinés. Ce décor de patine demande qu'ils soient plongés dans un bain dont la composition remonte loin dans le temps et se transmet entre initiés. Puis chaque élément de lampe est "éclairé" et essuyé à la main, gestes magiques qui vont progressivement donner aux luminaires leur vieilli naturel et nuancé. Ces pièces rares continueront à prendre de la patine. A travers les siècles à venir.

Nos activités :
• Fabrication et restauration d'objets d'Art Sacré (photo ci-dessous)
Voir le site Chevillard Culte
• Restauration de monuments historiques
• Sous-traitance pour l'industrie de luxe
• Fabrication d'articles de décoration d'intérieur :
luminaires de style, éclairages de tableau et tables basses




Quelques réalisations :
• Lustrerie du Musée d’Orsay (photo ci-dessous)
• Lustres du Théâtre d’Angers
• Portail de la Mosquée de Constantine
• Motifs décoratifs au Panthéon
• Travaux divers pour l’extension du Musée du Louvre.
• Lustrerie de l'Ancien Hôtel de Ville de St Denis (Réunion).